10h22 Maison & Déco

Quelle alarme choisir pour sa maison ?

Cambrioleur essayant de s'introduire dans une maison à l'aide d'un pied de biche

Grâce à l’essor des nouvelles technologies et au perfectionnement des mesures de sécurité, il existe plusieurs types d’alarmes pour protéger une maison. Elles peuvent être contrôlées à distance par une société de télésurveillance et être activées ou désactivées de votre plein gré grâce aux applications pour smartphone destinées aux maisons connectées.

Ce sujet intéresse de plus en plus car plus de 2% des habitations sont victimes d’un vol par effraction ou d’une tentative d’intrusion chaque année en France. Même si un alarme n’empêchera jamais à coup sûr de stopper un cambrioleur déterminé, l’installation à domicile d’un dispositif de sécurité peut réduire les risques, retarder une cible et même conserver des preuves en cas de besoin.

1. Des caméras de vidéosurveillance

Le premier type d’alarme de maison est représenté par la caméra de vidéosurveillance. Bien qu’elles ne soient pas indispensables, leur présence permet de créer une alerte de protection et permet d’avoir des preuves irréfutables en cas d’effraction. C’est l’une des protections les plus choisies en France ces dernières années, cependant il ne s’agit plus d’une sécurité suffisante pour dissuader les cambrioleurs puisque la plupart d’entre eux agissent cagoulés. En effet, une caméra permet au propriétaire de voir en direct ce qui se passe chez lui et de visionner à distance des séquences prises au moment de l’intrusion, mais ne crée pas d’alertes. Il est donc essentiel de compléter cet équipement avec une sirène ou un détecteur de présence pour pouvoir alerter une brigade de police ou de gendarmerie plus rapidement.

Caméras de vidéo surveillance

2. Une sirène d’intérieur

Après les caméras de vidéosurveillance, les sirènes d’intérieur sont les alarmes les plus souvent achetées par les propriétaires en quête de sécurité pour leur bien et celui de leur famille vivant dans la crainte de se faire cambrioler. Invisibles depuis l’extérieur, ces sirènes se mettent à bipper fortement dès qu’une porte ou une fenêtre est ouverte depuis l’extérieur. Ce bruit sourd et particulièrement audible à plusieurs mètres à la ronde a pour objectif principal de mettre sous pression les cambrioleurs qui sont parvenus à s’introduire dans votre logement. Pour éviter de les déclencher quotidiennement, ces systèmes peuvent être programmés ou activés à l’aide d’une télécommande, d’un badge ou d’une application domotique si vous avez une maison intelligente. En effet, grâce à l’évolution des nouvelles technologiques, toutes ces alarmes peuvent aussi être gérées à distance par le biais d’un smartphone.

3. Une sirène d’extérieur

Au même titre que la sirène d’intérieur, la sirène d’extérieur fournit une alerte impressionnante à partir du moment où elle détecte une présence dans sa zone cible. Pour fonctionner correctement et être efficace, cette alarme doit être choisie en fonction de la superficie de votre jardin ou de votre extérieur afin de rayonner sur tout le secteur. Sa puissance est également un critère de décision car en fonction du son émis, le voisinage peut être averti d’un cambriolage chez vous et à proximité de leur logement pour qu’ils se mettent à l’abri. Enfin, si c’est le seul moyen de surveillance et de dissuasion que vous souhaitez mettre en place pour sécuriser votre logement, n’oubliez pas de l’équiper d’un flash lumineux pour orienter la police en cas d’intervention car il s’agit d’un véritable enjeu de sécurité nationale.

Clôture avec du barbelé

4. Des détecteurs de mouvement 

Lorsque les cambrioleurs parviennent à pénétrer dans un jardin ou un logement, le meilleur moyen d’identifier une présence suspecte, c’est d’installer une alarme détectrice de mouvements. Ce système vient en complément des détecteurs d’ouverture ce qui permet au propriétaire d’avoir une connaissance immédiate de l’intrusion pour se mettre à l’abri et de protéger sa famille. Il s’agit d’une protection volumétrique qui se place au niveau des zones de passages incontournables de la propriété permettant ainsi de déclencher une alarme intrusion non perceptible par le voleur. À l’instar des détecteurs d’ouvertures, lorsque les détecteurs de mouvements sont reliés à un tableau de bord central, il envoie une notification immédiate à la société de télésurveillance en charge du site et/ou aux propriétaires des lieux.

5. Des détecteurs d’ouverture

Les détecteurs d’ouverture sont d’excellentes alarmes qui permettent de protéger une maison en plus des sirènes et des détecteurs de mouvements. Ces boitiers très discrets émettent instantanément une notification à la société protectrice du bien et à son propriétaire lorsqu’une porte ou une fenêtre est ouverte depuis l’extérieur. Certains modèles comportent des capteurs de vibrations complémentaires qui parviennent à détecter la moindre tentative d’ouverture. Pour être efficace, il est essentiel de songer à équiper l’ensemble des ouvertures (fenêtres, portes, garage, vasistas…) du logement, surtout s’il s’agit d’une maison spacieuse.

Gros plan sur une porte rouge avec une serrure dorée

6. Une alarme centrale

Ce système est le plus performant qui existe puisqu’il combine l’ensemble des alarmes mentionnées à l’instant, qu’elles soient mises en place à l’extérieur, comme à l’extérieur du domicile. Il s’agit d’un tableau central qui est relié aux capteurs fournissant différentes données en cas d’alerte. Les sirènes, caméras et autres détecteurs d’ouvertures et de mouvements s’activent pour enregistrer et transmettre instantanément les informations du site au propriétaire et à la société de télésurveillance en charge de sa sécurité à distance. Le choix et l’installation de cette alarme complète pour maison implique que l’habitat doit être entièrement équipé avec ces différents types de sécurité. En cas de vol, des poursuites peuvent être effectuées par le biais de démarches en ligne afin d’ouvrir une enquête et espérer retrouver les cambrioleurs.

(Visited 6 times, 1 visits today)