7h09 Sorties

Quelques choses à savoir avant de partir en vacances à Rome

Place à Rome

Vous désirez partir en vacances à Rome ? Voici quelques conseils à suivre pour bien organiser votre voyage et profiter de votre séjour.

Essayez d’apprendre quelques phrases en italien

Comme vous devez le savoir, la langue parlée à Rome est l’italien, puisque cette ville est la capitale de l’Italie. Ainsi, avant votre voyage, l’idéal est d’apprendre quelques mots ou phrases en italien. Vous devez par exemple maîtriser quelques expressions de base telles que bonjour, bonsoir, merci, excusez-moi, enchanté… Elles vous permettront d’aborder plus facilement les habitants pour leur demander des renseignements.

Vous devez aussi connaître les expressions pour vous orienter (à droite, à gauche, je veux aller à, je suis perdu…). Comprendre quelques expressions particulières et phrases vous aidera à mieux communiquer avec le personnel de l’hôtel, les restaurateurs, les conducteurs de taxi… En dehors de cela, vous pouvez garder un dictionnaire sur vous tout au long de votre séjour et le consulter si nécessaire.

Colisée de Rome

Envisagez l’achat d’un Roma Pass

Rome est une magnifique ville qui compte de nombreux monuments et sites touristiques. Parmi ceux-ci, vous avez :

  • le Colisée de Rome,
  • la Galerie d’art moderne de Rome,
  • le Circus Maximus,
  • le château St-Ange et son musée…

Pour visiter tous ces endroits incontournables, il faut acheter des tickets et cela peut prendre du temps si vous le faites sur place. Il y a souvent une longue file d’attente à la caisse, car de nombreux touristes visitent chaque jour ces endroits.

L’idéal est donc d’effectuer votre achat en ligne sur des sites spécialisés. Certains proposent par exemple des billets pour la visite du Colisée à Rome et vous donnent toutes les informations sur les horaires d’ouverture, les tarifs… Il y a aussi des plateformes dédiées à la visite du Circus Maximus, du château St-Ange et d’autres sites touristiques.

Vous pouvez aussi acheter le Roma Pass 48 heures ou 72 heures. Il s’agit d’une carte délivrée aux touristes et qui leur permet de visiter les sites les plus emblématiques de Rome. Elle donne droit à des entrées gratuites, mais pour certains lieux, vous aurez simplement des réductions. Cette carte vous permet également de participer à des activités culturelles à prix réduit, d’avoir un guide touristique pour les visites… Elle peut servir de coupe-file et vous permettre d’entrer plus rapidement dans certains endroits… Le Roma Pass 48 heures et celui de 72 heures ont les mêmes avantages. Cependant, avec celui de 72 heures, vous avez droit à deux entrées gratuites dans les musées et sites touristiques.

Prévoyez de l’argent liquide

Lorsque vous voyagez, il est conseillé de garder assez d’argent en liquide. Cela vous évitera de retirer au distributeur ou de devoir faire certains paiements par carte bancaire. La première méthode peut être coûteuse, car les frais de retrait sont parfois élevés.

Quant au paiement par carte bancaire, il n’est accepté que par certaines entreprises telles que les hôtels, les grands magasins ou restaurants… Ce moyen de paiement n’est pas généralisé. Il faut donc avoir de l’argent liquide pour régler les vendeurs et commerçants qui préfèrent un règlement en espèces.

Pour éviter toute situation inconfortable, vous devez prendre certaines précautions pour protéger votre argent. Il faut par exemple éviter de mettre la totalité de vos sous dans un portefeuille ou dans votre sac. Dans le cas où vous vous faites agresser, vous pouvez tout perdre, ce qui ruinerait votre voyage. Gardez donc votre argent sur vous dans un sac banane, une ceinture cache-billets…

visitez Rome conseils

Les moyens de transport : évitez le casse-tête

La ville de Rome compte plusieurs moyens de transport privés et en commun. Vous avez par exemple les bus qui sont très utilisés et il y a plus de 350 lignes dans la ville. Elles desservent les principales places de Rome, les sites incontournables et même le centre-ville. Vous avez aussi le tramway dont le réseau n’est pas vraiment étendu. De plus, si vous souhaitez aller en centre-ville, ce n’est pas le moyen de transport à prendre, car il ne dessert pas cette zone.

Vous pouvez aussi utiliser le métro, mais il n’y a que deux lignes dans tout Rome. Cependant, ce réseau est complété par les trains de banlieue. Pour finir, vous avez les taxis que vous pouvez prendre pour éviter les transports en commun. Toutefois, nous vous conseillons de vous renseigner d’abord sur les prix.

Pour que vos déplacements se passent plus facilement, l’idéal est de choisir les transports en commun. De plus, le Roma Pass vous permet de les prendre gratuitement et de manière illimitée pendant 2 ou 3 jours. Tout dépend du type de carte que vous avez. Cette possibilité est valable pour les bus, les métros et quelques lignes de train.

Évitez les arnaques et les vendeurs de rue

Comme dans toute ville, vous trouverez à Rome des personnes mal intentionnées qui chercheront à vous arnaquer. Cela commence par les conducteurs de taxi. Lorsqu’ils constatent que vous êtes un étranger et ne connaissez pas bien la ville, ils cherchent à appliquer des tarifs supérieurs à votre course. D’autres peuvent paramétrer leur compteur sur un tarif plus élevé. De plus, même lorsqu’il y a des raccourcis pour réduire le temps de trajet, ils peuvent employer un chemin plus long pour vous tromper. Nous vous conseillons donc d’avoir une carte de la ville et de vous renseigner sur les tarifs pour les trajets en taxi. Vous pouvez demander ces informations au personnel de votre hôtel ou chercher sur internet.

Rome regorge aussi de nombreux pickpockets expérimentés. Mettez donc bien vos effets à l’abri et protégez-les en cas de bousculade. Il y a aussi certaines personnes qui vous proposent de signer une fausse pétition pour un organisme de bienfaisance. Ceux-ci peuvent faire semblant d’avoir un handicap et vous demander par la suite de faire un don. L’idéal est de refuser gentiment et de continuer votre visite de la ville. Faites aussi attention aux nouveaux amis qui proposent de vous faire découvrir un bar ou un club. La plupart d’entre eux sont des rabatteurs et vous conduisent dans des endroits où les touristes sont ciblés. Ces clubs facturent donc un supplément sur votre note.

Il y a aussi les petits revendeurs qui proposent des billets pour visiter certains sites touristiques et même le Vatican. Certains vous promettent que vous aurez droit à des privilèges comme le coupe-file ou une rencontre avec le Pape. Le plus souvent, il s’agit d’une arnaque et il arrive que l’accès vous soit interdit, car les tickets sont illégaux.

(Visited 42 times, 1 visits today)