6h47 Lifestyle

Tout savoir sur les culottes de règles en coton bio 

Femme avec une culotte tanga en coton bio

Une femme connaît de 350 à 480 périodes de menstruations tout au long de sa vie. Ainsi, en moyenne, pendant 10 à 13 % de son existence, elle peut utiliser jusqu’à 10 000 serviettes hygiéniques ou tampons. Jusqu’à récemment, il n’y avait que ces solutions sur le marché ; mais ces dernières années, de plus en plus de nouveaux produits sont apparus et représentent de véritables alternatives saines et écologiques pour notre santé mais aussi l’environnement et la limitation des déchets.

L’un des produits les plus pertinents du moment, ce sont les culottes de règles en coton. Leur performance et leur confort en font des alliés du quotidien ! 

Qu’est-ce qu’une culotte de règles ?

Une culotte de règles bio est une protection hygiénique intégrale qui permet de vivre pleinement sa période de menstruation sans ressentir les désagréments (odeurs, changements de serviette, tampon, cup…) 

Ce type de solution menstruelle ressemble trait pour trait à un sli ordinaire sauf qu’il se compose de plusieurs couches qui absorbent le sang et évitent les fuites. Il peut être fait en tissus naturels (comme le coton, le coton d’origine biologique ou la laine mérinos) ou en tissus artificiels (modal, microfibre, nylon), et aussi en version mixte (par exemple coton avec un mélange d’élasthanne). Comme il est important que cette alternative soit douce et respirante, les culottes menstruelles en coton bio sont à privilégier.

Elles existent principalement en noir mais de plus en plus de variétés voient le jour avec des couleurs et des versions plus ou moins échancrées. 

Deux femmes de dos avec des culottes string en coton bio pour les règles

Comment sont composées les culottes menstruelles en coton bio ?

Les propriétés uniques de la culotte menstruelle bio sont assurées par un insert de protection spécial, qui doit être composé d’au moins trois couches :

  1. Couche antifuite. Constituée d’une surface respirante en coton bio qui limite la multiplication des bactéries en raison de son contact direct avec la partie intime. De plus, elle évite la formation d’odeurs désagréables, ce qui signifie qu’il n’y a aucun risque d’infection lors de l’utilisation. 
  2. Couche absorbante. Fabriquée avec un tissu technique 3D, elle capture le sang menstruel à différents degrés en fonction du type d’absorption souhaité. (flux léger, modéré, important).
  3. Couche imperméable. Cette dernière épaisseur est externe. Elle empêche les fuites et protège les vêtements ou la literie contre les pertes menstruelles. 

Quels sont les avantages de ces alternatives lors des menstruations ?

Comme nous l’avons noté dans l’entête de cet article, les culottes menstruelles sont une véritable révolution pour les femmes mais aussi pour Dame nature. Si vous n’avez pas encore osé franchir le cap, voici les atouts qui devraient vous convaincre de vous lancer :

  • La capacité d’absorption d’une culotte de règle équivaut à 4 tampons de flux intensif.
  • Les différentes couches de matière biologique qui la composent permettent de réduire à 0 fuite et 0 odeur.
  • Le système de culotte en coton bio évite le syndrome de choc toxique (SCT) causé par des bactéries puisque le sang est écoulé en dehors du vagin et qu’aucune substance chimique n’est présente dans la composition.
  • Cette protection périodique permet jusqu’à 12h d’absorption du flux.
  • La culotte menstruelle est un produit extrêmement pratique et réutilisable.
  • Les modèles de culottes de règles sont réutilisables pendant 4 ans et peuvent résister jusqu’à 100 lavages.
  • Limite l’impact sur l’environnement et réduit drastiquement les déchets toxiques liés à leur production et leur incinération (surtout si vous privilégiez les modèles en coton bio et biodégradables).
  • Investissement rentable.
  • La culotte menstruelle est parfaite comme protection supplémentaire lors de la pratique de divers types de sports, ainsi que pour les femmes qui connaissent des problèmes d’incontinence urinaire.  
Deux femmes avec des culottes de règles en coton bio qui se cache les fesses avec un branchage

Comment les utiliser au quotidien ? 

Pendant les périodes de menstruations, il suffit d’enfiler la culotte de règles comme des sous-vêtements ordinaires sans avoir besoin de prendre des mesures de protection hygiéniques complémentaires. 

Avant la première utilisation, il est recommandé de faire tremper le sous-vêtement dans l’eau pendant environ 20 minutes pour le rendre absorbant. Le besoin supplémentaire de protection et la fréquence des changements de sous-vêtements sont des problèmes individuels et doivent être analysés en fonction de votre flux. 

Selon s’il s’agit du début ou de la fin de votre période de règles, le slip menstruel peut fournir une protection de 8 à 12 heures. Attention toutefois à ne pas excéder ce délai en cas de règles plus abondantes. 

Femme avec une culotte de règles en coton bio

Comment laver une culotte de règles en coton bio ?

Afin de pouvoir utiliser la culotte menstruelle pendant longtemps et en conservant toutes ses propriétés absorbantes, vous devez suivre quelques règles d’entretien. Après chaque utilisation, rincez le sang à l’eau, puis lavez-le, de préférence à la main, à l’aide d’un savon doux. 

Si vous souhaitez laver vos protections hygiéniques réutilisables à la machine, sélectionnez un programme délicat et une température conforme aux recommandations du fabricant. Généralement, il ne faut pas excéder 40° C.

Note : Il n'est pas recommandé d'utiliser d’assouplissants lors du lavage car ils peuvent réduire la capacité d'absorption des fibres à long terme. 

Enfin, ne séchez pas votre culotte menstruelle dans un sèche-linge ou sur un radiateur, car des températures élevées peuvent endommager la couche imperméable anti-fuite. Dans l’idéal, laissez-les sécher tranquillement à plat.

(Visited 15 times, 1 visits today)