16h23 Lifestyle

Les montres Casio à l’épreuve du temps

Montre casio

Tous ceux qui ont vécu les années 70, se souviennent encore de l’arrivée des montres digitales Casio sur le marché. Elles ont envahi leur secteur, et modifié à tout jamais le domaine de l’horlogerie, grâce à leurs montres électroniques.

Si elle avait pu choisir un marché plus luxueux, c’est toutefois le grand public que la marque a choisi comme cible. Encore aujourd’hui, la montre Casio se vend bien, et connaît même des hausses avec le retour du look des années 70. Voici un bref historique de son développement.

Une révolution en provenance du Japon

L’Asie fut un des nids de la révolution numérique. Il n’est donc pas surprenant que les premières montres digitales soient nées au Japon. C’est en 1972 que Casio a conçu et mis sur le marché la montre digitale pour homme, puis celle pour femme.

Sur le cadran de la montre ne se trouvait plus d’aiguilles, mais bien un écran qui indiquait les heures, minutes et secondes, en chiffres. De plus, on y trouvait aussi le jour, le mois et l’année.

Montre casio digitale

Elles déferlent tout d’abord sur le marché japonais, puis peu de temps après, elles envahissent le reste du monde, comme une vague qui occupe tout le territoire sur son passage. La révolution digitale dans l’horlogerie venait de prendre place.

Casio continue d’innover

Il ne faudra qu’une seule décennie pour la marque japonaise, afin de continuer dans sa lancée et d’insérer des innovations à ses montres.

En 1982, elle met sur le marché une montre qui combine analogique et numérique.

Puis en 1984, alors que les premiers ordinateurs font leur apparition, Casio crée une montre possédant une fonction «base de données», qui permet à celui qui la porte à son poignet de prendre des notes, par écrit, à l’intérieur de celle-ci.

On est encore loin de la technologie d’aujourd’hui, mais pour l’époque, cela faisait encore partie du monde de la science-fiction.

Montre Casio avec calculatrice intégrée

C’est cette même année que Casio a créé son modèle le plus populaire de son histoire, et qui a aussi établi le look de base de la marque. Cette montre ultra-plate (3.9 mm d’épaisseur) ne pèse au total que 12 gr. Elle en vendra rapidement plus d’un million d’exemplaires dans le monde entier. C’était aussi une pièce unique, car son boîtier et son bracelet ne formait qu’un seul morceau.

À l’aube des années 1990, Casio poursuit ses avancées avec un objet très particulier: la montre météo. En effet, grâce à des capteurs insérés dans celle-ci, elle pouvait capter la pression atmosphérique, là où se trouvait la personne. À partir de cette donnée, la montre offrait ses prévisions météorologiques. On se rapproche grandement, déjà, des montres connectées d’aujourd’hui.

Souvenons-nous que nous parlons d’une époque de plus de trente ans derrière nous. C’était un exploit incroyable, que Casio a poursuivi en créant d’autres montres à capteur, telles que la Casio Pro Tek, qui s’utilisait comme altimètre, ou encore la Casio Sea Path Finder pour calculer la profondeur.

Enfin, ajoutons la montre boussole numérique, qui fit son entrée en 1993. Les montres digitales sont désormais bien installées sur le marché mondial.

Casio s’adapte à de nouveaux looks

Après vingt années, Casio a compris qu’elle devait aussi s’adapter aux goûts des consommateurs. En effet, le look ultra-plat ne pouvait durer éternellement. C’est en 1994 que nous avons vu les premiers signes de cette adaptation, avec la Casio G-Shock pour homme.

Casio G-shock

Son objectif était de créer une pièce d’horlogerie robuste et anti-choc. La marque continua dans sa lancée avec une version pour femme, mais cette fois produite dans des couleurs éclatantes, très en vogue à cette époque.

Casio a su écouter les besoins de ses clients. C’est pourquoi la marque existe toujours et qu’elle devrait rester sur le marché des montres digitales pour encore de nombreuses années.

(Visited 368 times, 1 visits today)