15h31 Food & Drink

Qui a inventé le chocolat ?

qui a inventé le chocolat

Vous interrogez sur l’identité de l’inventeur du merveilleux chocolat que vous aimez déguster. Vous vous posez la question de savoir quelle est son origine ou d’où il vient. C’est le moment de découvrir l’histoire de ce délicieux aliment. Lisez cet article pour connaître l’inventeur du chocolat.

Le chocolat : de l’antiquité à nos jours

La fascinante histoire du chocolat débute il y a plusieurs siècles. Pour la comprendre, il convient de savoir que le chocolat est issu du cacao. Le cacao et le chocolat ont depuis subi de nombreuses évolutions pour finalement devenir cet aliment que tous les Français adorent.

Les origines antiques du chocolat

Savez-vous ce que signifie le mot « chocolat » ? Il vient du nahuatl (une langue parlée par les Aztèques) « xocolatl » ou « chocolatl » ; ce qui signifie « eau amère, eau acide ».

Comme le montrent les résidus retrouvés dans leurs poteries, ce sont probablement les Olmèques (1500 à 400 av. J.-C.), un peuple du Vieux Mexique, qui furent les premiers à en boire.

plantation cacao

À cette époque déjà, les Olmèques écrasaient les fèves de cacao, les mélangeaient avec de l’eau, y ajoutaient des piments, des herbes, des épices, du miel, etc. Nous pouvons donc affirmer que cet aliment provient du Mexique.

Avec le temps, la culture du cacao s’est répandue dans les civilisations mayas (600 av. J.-C.) et aztèques (1400 av. J.-C.). Celles-ci l’utilisaient de différentes manières :

  • Le cacao était employé dans les rituels religieux pour l’adoration du dieu aztèque Quetzalcoatl, qui a amené le cacaoyer à l’humanité ;
  • La fève était utilisée comme monnaie d’échange ;
  • Le breuvage qui en est issu, connu sous le nom de chocolat, était réservé aux nobles et aux soldats en guerre.

Ainsi, les Olmèques, les Mayas et les Aztèques ont sans doute été les premiers à bénéficier des bienfaits de cet aliment miraculeux. En 1502, un célèbre explorateur découvre les fèves lors d’une expédition sur l’île de Guanaja, mais les prend pour des crottes de chèvre. Il se nomme Christophe Colomb.

Il faudra attendre 26 ans pour que cet aliment miracle fasse son entrée en Europe.

Les origines des chocolats en Europe

Au XVIe siècle, suite à la conquête du Mexique, l’espagnol Hernan Cortès rentre dans son pays avec les précieuses fèves. Le cacao s’est d’abord présenté en une boisson au chocolat très amère. Il était ainsi consommé à la cour du roi espagnol Charles Quint. Au XVIIe siècle, cette boisson est arrivée en France. Mais, le chocolat devient réellement populaire à Bayonne, commercialisé par des commerçants juifs espagnols qui ont dû quitter leur région à cause de l’Inquisition.

Plus tard, le chocolat est devenu l’apanage des personnes fortunées. Ce n’est qu’au XIXe siècle que cet aliment devient plus accessible pour le peuple, grâce aux célèbres marques telles que Cailler et Menier. La démocratisation du chocolat sera facilitée par le fait qu’il sera présenté sous diverses formes.

chocolat cailler
chocolat menier

Ensuite, en Suisse va naître la première usine qui sera le socle de la grande industrie de production de chocolat dans l’avenir. C’est alors que commence la prospérité de l’industrie chocolatière et la distribution de ces produits qui plaisent à un grand nombre de personnes partout dans le monde.

Le chocolat de nos jours

La chocolaterie est née avec l’activité industrielle du début du XIXe siècle, suite au progrès des techniques de production et, notamment, à la baisse du prix du sucre. Les qualités gustatives et les vertus du chocolat en font une friandise et une boisson très prisées.

Par ailleurs, c’est à cette époque que le cacaoyer a été introduit en Afrique par les Portugais et en Asie du Sud-Est par les Hollandais.

Actuellement, le cacao est exploité sous de nombreuses formes : boissons, barres, confiseries chocolatées, tablettes, poudres, pâtes à tartiner et couvertures. Ce qui fait l’originalité du chocolat, c’est la très grande diversité de ses variantes et de ses déclinaisons : cela fait son charme et son succès.

differentes sortes de chocolat

En résumé : ce qu’il faut retenir sur l’invention du chocolat

 405 000 tonnes de chocolat ont été produites en France au cours de l’année 2014, selon les statistiques du Syndicat du Chocolat. Et dans toute l’Europe, la quantité de chocolat produite est importante, ce qui donne l’impression que ce dernier est une invention des Européens. 

Il est vrai que la tablette est d’origine britannique ; tandis que le chocolat au lait est d’origine suisse. De plus, les premières barres font leur apparition aux Pays-Bas ainsi qu’aux États-Unis au début des années 1920.

Cependant, des résidus trouvés dans les récipients en terre cuite des Olmèques (1500 à 400 av. J.-C.) de l’ancien Mexique démontrent que ceux-ci sont les premiers à avoir consommé du chocolat sous forme de breuvage. Il faut souligner que cette boisson, issue des fèves de cacao, avait un goût amer et que son goût était renforcé par l’ajout de plusieurs ingrédients.

En dehors de ce peuple, il y a les Mayas en l’an 600 av. J.-C. et les Aztèques en l’an 1400 av. J.-C. Ce n’est que peu à peu que le chocolat (sous sa forme de breuvage) conquis l’Europe. Les Espagnols ont été les premiers sur ce continent à l’adopter sous l’initiative de Hernán Cortés à qui l’on attribue la découverte du Mexique. De ce fait, le chocolat n’est pas une invention européenne. Plusieurs siècles en arrière, les peuples olmèques, mayas et aztèques en consommaient sous forme de breuvage, avec des recettes variées.

boisson chocolat chaud

Mais, est-ce que le peuple des Olmèques est l’inventeur du chocolat ? Impossible de l’affirmer avec fermeté !

Tout ce qui est certain c’est qu’actuellement les résidus archéologiques prouvent que ce peuple est le plus ancien à avoir démontré son amour pour le précieux breuvage de chocolat. Peut-être y avait-il une civilisation qui en raffolait avant les Olmèques ! Pour l’instant, nous ne saurions affirmer être certain de connaître l’inventeur du chocolat. Ce dont nous sommes sûrs, c’est que les plus anciennes traces de la préparation de cet aliment sous forme de breuvage viennent du Mexique. De plus, elles datent des civilisations des Olmèques, des Mayas et des Aztèques.

Mais, il va de soi qu’au fil du temps, la méthode utilisée pour préparer cette boisson a évolué, chaque culture ou civilisation y apportant sa propre contribution.

(Visited 52 times, 1 visits today)