7h45 Maison & Déco

Que faire si la serrure de votre logement a été forcée ?

Serrurier réparant une serrure qui a été forcée

Dans de nombreux quartiers de la France, le taux de criminalité peut atteindre une proportion parfois inquiétante. Il n’est donc pas rare de voir la serrure de son logement forcée, pour une entrée par effraction. Dans ce cas de figure, on ne sait pas toujours quelle disposition prendre, surtout s’il s’agit d’une première expérience. Nous vous informons alors sur le comportement à avoir si la serrure de votre logement a été forcée.

Comment savoir si la serrure de votre logement a été forcée ?

Après un moment d’absence dans votre maison, il est possible que vous remarquiez que la serrure de votre logement a été forcée. D’après son état, cette hypothèse peut être évidente, mais il vous faut en être sûr, avant de prendre les dispositions adéquates. De ce fait, vous devez rechercher les signes que votre serrure a bien été forcée.

Il est possible d’observer un ou plusieurs de ces signes sur votre porte qui montrent que vous avez été victime d’un cambriolage. Dans ce cas, si vous habitez dans le sud de Bruxelles, les services d’un serrurier à Waterloo vous seront nécessaires. Il s’agit de dispositions à prendre pour votre sécurité.

Une déformation sur la serrure

Il n’est pas toujours évident de voir ce signe d’effraction à l’œil nu, mais il se révèle dès l’insertion de la clé. En effet, celle-ci se bloque et tourne difficilement (ou pas du tout, dans les cas évolués). Il est même possible de ressentir un espace superflu entre la clé et le trou du cylindre.

Un décalage du système d’ouverture

Après une tentative d’effraction, il est possible que le système d’ouverture de votre serrure soit endommagé. Vous vous en rendrez compte juste en essayant de regarder à l’intérieur du cylindre. Vous verrez facilement que le système n’est plus aligné. Votre clé ne pourra même plus y entrer.

une serrure

La présence de rayures sur la serrure

Pour forcer la serrure des portes, la plupart des cambrioleurs utilisent la méthode du crochetage. Ils font usage à cet effet d’un tournevis à tête plate. Celui-ci laisse alors des traces bien visibles sur la serrure. Lorsque vous les apercevez autour du trou de votre serrure, vous devez conclure qu’il y a eu une effraction.

La serrure est cassée

La destruction du cylindre est une méthode bien connue qu’utilisent les cambrioleurs depuis de longues années. Cette partie du système est en effet très importante, car c’est grâce à elle que le verrouillage de la porte est possible. De ce fait, si elle est détruite, il n’y a plus rien qui empêche le voleur d’entrer chez vous. Étant conscient de cela, ce dernier peut se munir d’un marteau pour le percuter (surtout s’il dépasse un peu de la porte). Il pourra alors l’arracher et ouvrir facilement la porte, pour entrer. Si à votre arrivée, vous remarquez ainsi que le cylindre est cassé, n’ayez plus aucun doute.

Les signes d’effraction sur la porte

Pour pouvoir opérer rapidement en votre absence, le cambrioleur peut essayer d’arracher la porte pour vite entrer. Cette technique est bien connue de la plupart des malfrats violents. Ils utilisent à cet effet un pied-de-biche pour commettre leur forfait. Vous verrez donc des traces sur votre porte et même sur le dormant de celle-ci, à l’endroit où l’instrument a été utilisé.

Pouvez-vous ouvrir votre porte ou non ?

Après une tentative d’entrée par effraction, il est possible que votre serrure ait été endommagée par les malfrats. Les signes de cette destruction peuvent ne pas être apparents, ce qui ne vous permet pas de savoir si elle est gâtée ou non. Au moment de rentrer, si vous ne parvenez pas à ouvrir la porte, cela peut cependant attirer votre attention sur un cas de cambriolage. Cela peut être parfois vu comme une nouvelle qui soulage.

En effet, si vous ne réussissez pas à ouvrir votre porte, cela veut dire que le malfrat non plus n’y est pas parvenu. En principe, il existe peu (en vrai, pas du tout) de cambrioleurs qui fermeraient la porte derrière eux, après une entrée par effraction. En revanche, s’il s’agit d’une porte qui se ferme automatiquement, il y a une chance qu’un vol ait été commis. Dans l’un ou l’autre des cas, le recours à un serrurier sera nécessaire.

serrurier porte

Comment contacter un serrurier qualifié en urgence ?

Après avoir remarqué que votre serrure a été forcée, vous devez faire intervenir un professionnel de toute urgence pour vous mettre à l’abri des récidives. Il n’est cependant pas toujours évident de vite trouver un artisan en cas de besoin. Il existe toutefois des solutions simples pour y parvenir. Il s’agit dans un premier temps de demander à l’un de vos proches qui habite la même région que vous. Il pourra vous conseiller un professionnel qualité, dont il a peut-être bénéficié des services.

Il est également possible de consulter les pages jaunes pour trouver la liste des serruriers de la région. Vous n’aurez plus qu’à vérifier le nombre d’étoiles qu’ils possèdent et à lire les avis sur chacun d’eux, pour choisir le meilleur. Veillez aussi au tarif appliqué et aux heures d’intervention de ces derniers. Si vous avez besoin d’une intervention au milieu de la nuit, optez pour un professionnel qui travaille à ces heures. Vous pouvez également demander une référence auprès de vos voisins ou du syndicat de votre bâtiment.

Les démarches administratives en cas d’effraction

Lorsque vous remarquez des signes précédemment cités sur votre serrure, vous devez en déduire qu’il y a eu une tentative ou une entrée par effraction. Dans l’un ou l’autre des cas, vous devez vous rapprocher des forces de police pour déposer une plainte. Les agents des forces de l’ordre ouvriront alors une enquête pour trouver les coupables.

Après avoir déposé la plainte, vous devez aussi faire constater la situation à votre assureur. Celui-ci couvrira alors les frais d’achat d’une nouvelle serrure et les honoraires du serrurier qui l’installera, en fonction des clauses de votre contrat.

Faites changer votre serrure forcée au plus vite

Après une effraction, même si les cambrioleurs ne parviennent pas à entrer ou à voler vos biens. Vous devez faire changer votre serrure. Même si celle-ci continue de fonctionner, nous vous conseillons de la faire remplacer au plus vite pour éviter les cas de récidives. Les malfrats pourraient être mieux préparés la prochaine fois, étant donné qu’ils connaissent déjà ou ont fragilisé le système.

Par ailleurs, si les cambrioleurs sont parvenus à détruire votre serrure pour entrer dans votre logement, vous devez penser à un système plus sécurisé. L’idéal est d’opter pour une serrure qui respecte la norme A2P, pour plus de sécurité.

(Visited 2 times, 2 visits today)