9h53 Dans le monde

Voyage en Thaïlande : dans quels cas avez-vous besoin d’un visa ?

Temple en Thaïlande

La Thaïlande est un pays fascinant, qui attire aussi bien les touristes en mal d’exotisme que les investisseurs qui veulent faire des affaires. Chaque type de séjour nécessite un visa particulier. Pour vous guider, ci-dessous tout de ce que vous devez savoir sur l’obtention d’un visa en Thaïlande.

Voyage court en Thaïlande : avez-vous besoin d’un visa ?

Les démarches pour l’obtention du visa font partie des plus importantes lors de la planification d’un voyage en Thaïlande. Quel que soit le type de voyage que vous prévoyez de faire : un séjour pour explorer les temples anciens et lézarder à la plage, ou encore pour rechercher des opportunités d’affaires, il faut connaître les exigences en matière de visa.

Si vous prévoyez un voyage court en Thaïlande, vous vous demandez peut-être si vous avez besoin d’un visa. La réponse dépend de votre nationalité et de la durée de votre séjour.

Si vous êtes citoyen français, belge, suisse ou canadien, vous pouvez entrer en Thaïlande sans visa pour une durée maximale de 30 jours. Cependant, votre passeport doit être valide pendant encore six mois après votre date d’entrée sur le territoire et vous devez avoir un billet de continuation. Si vous prévoyez de rester plus de 30 jours, vous devrez obtenir un visa avant votre voyage.

Si vous êtes citoyen d’un autre pays, vous devrez vous renseigner sur les formalités du visa pour la Thaïlande, car il sera obligatoire, quelle que soit la durée de votre séjour. Les types de visas disponibles pour la Thaïlande comprennent l’exemption de visa, le visa touristique simple entrée, le visa touristique multi-entrées et le visa touristique spécial. Les coûts et les durées de validité varient selon le type de visa.

visa thaïlande voyage

Si vous envisagez de rester plus de 30 jours en Thaïlande, différentes options s’offrent à vous. L’une d’entre elles est de demander un visa touristique avant votre départ, qui permet généralement un séjour prolongé pouvant aller jusqu’à 60 jours. Assurez-vous de consulter le site officiel de l’ambassade de Thaïlande dans votre pays pour obtenir des informations spécifiques sur les procédures et les exigences de visa.

Par ailleurs, si votre voyage en Thaïlande est motivé par des raisons professionnelles, éducatives ou médicales, il est recommandé de vérifier les catégories de visa appropriées à vos besoins. Les autorités thaïlandaises offrent divers types de visas répondant à des situations spécifiques, et il est essentiel de choisir la catégorie qui correspond le mieux à votre objectif de séjour.

Pour les citoyens français, belges, suisses ou canadiens, vous pouvez obtenir un visa touristique simple entrée pour une durée maximale de 60 jours. Le visa est valable trois mois à compter de la date d’émission et peut être prolongé une fois pour une durée supplémentaire de 30 jours. Si vous prévoyez de rester plus de 60 jours, vous devrez obtenir un visa touristique multi-entrées ou un visa touristique spécial.

Qu’en est-il des voyages d’affaires ?

Outre le visa touristique, il existe de nombreux autres types de visa permettant de visiter la Thaïlande. S’il s’agit d’un voyage d’affaires, l’un des visas dont nous allons parler ci-dessous peut-être adapté :

Le Smart Visa

Il s’agit du visa qui a pour objectif d‘inciter les étrangers qualifiés à travailler ou à investir en Thaïlande. Le Smart Visa est donc un permis d’entrée destiné aux experts, aux investisseurs, aux directeurs et créateurs de start-ups ou toute personne au talent reconnu. Son coût est de 300 euros et sa validité est de douze mois. Pour l’obtenir, il est nécessaire de valider vos qualifications avant de présenter votre dossier. Vous aurez à choisir entre plusieurs sous-catégories : Talent (T), Investisseur (I), Exécutive/cadre supérieur (E), Start-up (S) ainsi qu’Époux/épouse et enfants accompagnateurs (O).

Le visa Élite

Le visa Élite est destiné aux personnes qui veulent s’expatrier en Thaïlande sur une longue période. En fonction de votre choix, vous pourrez rester 5 ans, 10 ans ou 20 ans, avec bien entendu, des multiples entrées possibles. Le visa Élite est particulièrement coûteux puisqu‘il faut débourser au moins 13 000 euros pour l’obtenir. Les démarches sont assez simples, une fois que la somme est due. Ce visa permet à son détenteur de bénéficier de services VIP dans les hôtels, les centres commerciaux, ainsi que les restaurants affiliés au programme Élite.

Demande de visa pour la Thaïlande : comment faire ?

Pour effectuer la demande de visa pour la Thaïlande, il faut en premier lieu préparer les documents exigés par l’ambassade. Ces pièces justificatives comprennent notamment le billet d’avion, le relevé bancaire, la preuve de réservation d’hôtel… elles varient en fonction de votre demande. Le dossier ainsi constitué doit être soumis auprès de la représentation thaïlandaise en France.

En second lieu, il est nécessaire de remplir le formulaire e-visa Thaïlande qui est assez difficile à comprendre. Il faut y charger des documents sous des formats spécifiques, puis régler les frais demandés avant de prendre un rendez-vous pour déposer le passeport. À noter qu’il n’est pas possible de modifier la date de ce rendez-vous. Soyez très prudent au cours de cette étape, car la moindre faute de frappe, erreur de scan ou de jour de rendez-vous se solde par la nécessité de payer à nouveau les frais.

La troisième étape de la demande de visa pour la Thaïlande consiste à effectuer le règlement des frais et la prise de rendez-vous auprès du service consulaire. Après cela, si votre demande est acceptée, le visa est apposé sur le passeport au bout de quelques jours et vous pouvez le récupérer au guichet.

Combien de temps sera-t-il valable ?

La validité du visa est la période durant laquelle le visa peut être utilisé pour l’entrée en Thaïlande et elle commence à partir de la date de délivrance. Elle dépend du type de visa, ainsi le visa touristique thaï à une entrée est valide pendant trois mois, mais ne permet de séjourner au pays que durant soixante jours. Il en est de même pour les visas de longue durée à multiples entrées, qui sont valides durant un an. Il est possible de les utiliser six mois après leur délivrance.

(Visited 14 times, 1 visits today)