14h53 Food & Drink

Pourquoi le boeuf de kobé est cher ?

boeuf kobé cher

Le boeuf de Kobe est le plus cher, le plus apprécié et le plus sain du marché, car sa viande délicatement persillée provient de vaches Wagyu choyées qui vivent au pays du soleil levant. Les prix au kilogramme de cette viande légendaire varient de 200€ à 500€ le kilo en fonction de la pièce achetée, tant les éleveurs veillent à appliquer l’ensemble du cahier des charges qui régit sa production sur ce petit territoire. 

En effet, les zones de pâturage des vaches au Japon sont très petites, ces animaux à la carrure pouvant dépasser les 600 kilos n’ont donc pas beaucoup d’espace pour se déplacer et se constituent une masse grasse plus importante que les autres espèces. Plus il est surdimensionné, plus il est culinaire. C’est donc dans ce secret que réside non seulement le goût mais aussi le prix de cette viande de boeuf à la marbrure exceptionnelle !

L’élevage exigeant du boeuf de Kobe

Le boeuf de Kobe est un bovin à maturation lente, nécessitant un engraissement long, de 30 à 40 mois. Au Japon, ces vaches sont élevées sans stress et nourries exclusivement avec des produits biologiques et végétaux (céréales bio, de pommes de terre, de riz et de légumineuses). 

vache wagyu boeuf kobe

Pour ouvrir leur appétit et les faire paître constamment, les producteurs ajoutent de la bière dans leur abreuvoir afin d’enrichir leur alimentation et permettre aux cellules graisseuses de se répartir librement sur les tissus musculaires et d’offrir sa structure unique et marbrée de filets de boeufs lorsqu’ils sont prélevés.

De plus, les agriculteurs massent le bétail de leurs propres mains. Lors des phases de croissance de l’espèce Wagyu, ils réalisent des massages à l’aide de gants en herbes et des gorgées de saké crachées puis disséminés en petites quantités sur le corps de la vache pour les stimuler et réduire les courbatures. Ce travail exigeant donne à la viande une texture marbrée unique et la graisse est crémeuse et délicieuse.

L’ensemble de cet élevage spécifique et contrôlé est couronné par des de la musique classique diffusée en permanence pour détendre l’atmosphère. Les vaches de Kobe sont donc totalement détendues de leur naissance jusqu’à la fin de leurs jours. Le goût exquis de la viande est également influencé par l’abattage, qui est effectué dans le respect de l’animal et dans un calme qui évite tout stress et donc nervosité dans la viande.

Caractéristiques de la viande de Kobé

Les boeuf de Kobé est cher car les morceaux de viande Wagyu ont une teneur élevée en acides gras oméga-3 et -6 et leur apport nutritif est apparenté aux moules et différentes espèces de poissons gras (sardines, saumon, maquereau, etc).

Cette viande ravit les gourmets par sa délicatesse, et en plus, bien cuite, elle fond en bouche. En raison du fait qu’il est entouré de graisse, il peut être frit sans huile ni beurre supplémentaire. 

En effet, un morceau de viande placé sur une poêle chaude crée une base naturelle pour la friture, ce qui rend le bœuf de Kobe recommandé pour les personnes suivant un régime faible en matières grasses. Les nutritionnistes préconisent d’ailleurs de consommer de la vache de Kobe en raison de ses valeurs nutritionnelles incontestables. 

Le bœuf est le plus souvent servi sous forme de steaks, exceptionnellement juteux grâce à leur structure persillée. Lorsqu’il est correctement préparé, un steak de boeuf de Kobé est particulièrement tendre et fond en bouche. Il ne faut donc pas le cuire trop longtemps pour ne pas le durcir et éliminer tous ses bienfaits nutritionnels.

prix boeuf kobe

À Las Vegas, certains restaurants servent l’un des hamburgers les plus chers du monde à base de bœuf de Kobe et son accompagnement. La viande est servie avec des truffes, de la sauce aux truffes, des frites maison et un vin rouge Petrus 1995 faisant de la note finale un budget de 5 000 dollars. Cependant, cela ne décourage pas les consommateurs, et il faut attendre jusqu’à plusieurs semaines pour avoir une table.

Boeuf Kobe – Une appellation protégée

En raison de la croissance incontrôlée des élevages de vaches Wagyu souvent confondues avec le boeuf Angus dans le monde ; le gouvernement japonais a décidé en 2006 de créer le label « Kobe Beef » pour distinguer les animaux nées et élevées au Japon. Ce terme encadre son mode de production mais aussi les croisement de races autorisées pour faire perdurer l’espèce.

Par ailleurs, depuis 2015, le gouvernement Japonais a décidé de mettre en place un label officiel similaire à celui de l’IGP (Indication Géographique Protégée) mise en place par l’Union Européenne. L’animal n’a pas à provenir obligatoirement de la ville de Kobe ; mais il doit être né au Japon et soit issu d’une vache Wagyu. En effet, la pureté de la race n’est requise uniquement lorsque l’animal provient du croisement du Wagyu avec les espèces Shorthorn et Simmental

vache japon kobé

Enfin, notez que le boeuf de Kobé est cher car il est officiellement reconnu et sélectionné entre l’âge de 22 à 30 mois. Il possède un suivi dans son nourrissage avec des doses calculées d’aliments certifiés biologiques jusqu’à l’âge minimal de 4 ans contrairement aux autres espèces dont la durée de vie est souvent deux à trois fois plus courtes.

​​Lorsque vous commandez un steak de boeuf Kobe dans un restaurant Japonais, vous pouvez être sûrs que la viande demandée sera de la plus haute qualité, car le gouvernement Japonais a fixé les normes auxquelles la viande disposant du label « Kobe Beef » – « bœuf de Kobe » doit répondre.

(Visited 42 times, 1 visits today)