6h18 Food & Drink

5 astuces pour manger plus équilibré

Plat équilibré avec du poisson et des légumes dans une assiette

Une alimentation équilibrée doit avant tout être appétissante et  savoureuse.

 qui valent la peine d’être suivies à table.

Pour vous accompagner dans cette démarche, nous avons regroupé aujourd’hui 5 conseils pour vous aider à consommer des aliments sains et simples qui vous permettront de garder la forme au quotidien et vous donneront envie de passer à table.

1. Mangez ce que vous voulez en quantités raisonnables 

Actuellement, les Français mangent  de plus en plus d’aliments transformés : plats cuisinés, sucreries, boissons gazeuses, chips, restauration rapide, etc. 

Manger plus équilibré ne veut pas dire supprimer toutes ses gourmandises car tôt ou tard, vous craquerez… Idéalement, il faut en consommer de temps en temps (une fois par semaine) pour avoir une alimentation naturellement pauvre en calories.

Ne tombez pas dans le piège de penser « mal » ou « bien » à propos de certains aliments. Si vous n’abandonnez pas totalement les produits cités à l’instant, aucun tribunal composé de diététiciens ne vous condamnera à la damnation ! D’un autre côté, même une alimentation super saine ne vous garantira pas la vie éternelle, il ne sert donc à rien d’être dans les extrêmes.

Voici quelques changements simples à mettre en œuvre pour commencer :

  1. Mangez une salade à chaque dîner ou devenez 100% végétarien un jour par semaine.
  2. Gardez des fruits frais ou un sac de noix ou de fruits secs à portée de main au travail pour ne pas être tenté d’acheter des chips ou des barres
  3. Faites collations protéinées (fromage blanc, fromage, jambon) pour éviter les baisses dénergies et la sensation de faim.

2. Veillez aux proportions

Comment déterminer les bonnes proportions ? Par exemple, vous pouvez manger beaucoup de fruits, de légumes, de grains entiers et de céréales tout au long de la journée, et conserver de la viande, de la charcuterie, des aliments transformés et des sucreries pour un petit plaisir de temps en temps.

La clé pour trouver les bonnes proportions est l’expérimentation. Attendez d’arriver à satiété avant de vous resservir à table. Si vous êtes tentés par un dessert mais que vous avez déjà pris votre petit extra pour la journée, sortez de table, rangez vos couverts, faites la vaisselle, brossez vous les dents, etc. Si à l‘issue de ces actions vous avez encore faim, autorisez-vous cet écart gourmand. Sinon, c’est que votre corps n’en a pas réellement besoin ! 😉

Une bonne solution peut être aussi d’acheter dans un magasin bio en ligne comme Greenweez pour trouver des aliments sains, de saison, fabriqués par des producteurs locaux et qui limiteront vos dépenses puisqu’ils sont parfaitement conditionnés. Des portions individuelles, pour deux ou un format familial est une excellente façon de réguler votre équilibre alimentaire.

Petit bol permettant de réduire les portions pour des repas plus équilibrés

3. Privilégiez les végétaux avant tout

Si vous basez votre alimentation sur des légumes, des fruits et des céréales, votre corps vous récompensera en retrouvant un métabolisme basal sain et un équilibre alimentaire instinctif, non pourvu de pulsions sur des sucreries diverses ou des aliments gras et transformés.

Leur principal avantage est que, tout en ayant moins de calories que la plupart des autres aliments, les produits végétaux fournissent également les nutriments dont les Humains, même les plus actifs, ont besoin. Le fer, par exemple, qui nous aide à maintenir l’énergie et à combattre la fatigue, se trouve dans les épinards, les pois verts, le brocoli, les haricots et les pois chiches. Chacun de ces légumes vous fournira également plus de protéines (proportionnellement à la quantité de calories) que les produits d’origine animale, par exemple les épinards cuits en contiennent plus de deux fois plus qu’un cheeseburger. 

Même les fruits riches en graisses et donc riches en calories, comme les avocats et les bananes, contiennent des types de graisses qui ne devraient pas manquer dans votre alimentation (acides gras mono- et poly- insaturés, par exemple vos articulations), et une quantité minimale de substances acides saturées, qui, en excès, peuvent augmenter le risque de maladie cardiaque.

Avocats farcis avec des légumes et de la feta

4. Achetez des produits bruts et cuisinez

De nos jours, il est presque devenu impossible de manger des aliments sains et dépourvus d’adjuvants divers sans les acheter bruts et les cuisiner soi-même. Cela ne signifie pas que vous devez uniquement faire vos courses dans des magasins diététiques/bio et préparer des repas dignes des meilleurs restaurants Michelin.

Le fait est que, comme votre grand-mère, vous devez acheter des produits frais (légumes, fruits, viande, etc.), ou ceux dont la durée de conservation est naturellement longue (céréales, riz, haricots, pois, fruits secs, pâtes, etc.). Lors de la cuisson, faites-les simplement à l’eau sans ajout de cube de bouillon ou de sel pour ne pas entacher votre envie de manger plus équilibré. 

Pour préserver votre budget, établissez une liste des aliments dont vous avez besoin pour cuisiner des recettes gourmandes et savoureuses par vous-même et vous rendre en magasin qu’une fois par semaine. Peu de personnes ont le temps de cuisiner tous les jours, mais la tendance du « bath cooking » est une solution qui rend enfin cet équilibre alimentaire possible. Le bath cooking est une méthode organisationnelle qui vous permet de préparer tous vos repas dans la semaine en ne passant que  quelques heures derrière les fourneaux.

Ainsi, vous gagnez du temps, de l’argent mais aussi de l’énergie pour manger plus équilibré. Ce n’est qu’alors que vous avez la garantie que ce que vous mangez est correct : frais, sain, précieux et exactement comme vous l’aimez. De plus, vous verrez cuisiner peut être amusant !

5. Réduisez votre consommation de viande

Un Américain mange 102 kg de viande et de fromage par an, soit une augmentation de 36 kg par rapport à 1950. En Europe, la tendance est similaire. Et ce n’est pas bon pour notre corps, car cela signifie soit que nous mangeons trop en général, soit que nous mangeons de la viande au détriment d’autres produits (principalement des légumes et des fruits) et que notre alimentation n’est pas équilibrée.

Si vous ne souhaitez pas passer à un régime végétarien voire végétalien, pensez à réduire votre apport carnivore en le compensant avec des légumineuses toutes aussi rassasiantes. Au lieu de préparer une portion entière de viande dans votre assiette, coupez-la et ajoutez une portion de haricots rouges / blancs, des pois chiches ou encore des lentilles avec du riz. Dans le même principe, au lieu de prendre de la viande hachée pour faire votre sauce bolognaise ou une succulente moussaka maison, remplacez la portion animale par des lentilles corail. Ce substitut est absolument pas déroutant et surtout extrêmement équilibré si vous voulez diminuer votre apport de viande sans changer vos habitudes.

Plat de pâtes bolognaise trompe l'oeil car préparé sans viande avec du tofu pour remplacer

N’hésitez pas non plus à vous tourner vers les galettes de légumes, les saucisses végétales au tofu, tempeh et seitan, mais aussi les brochettes de légumes variés si en période estivale vous cherchez à faire un barbecue convivial et sain pour vous et votre famille.

(Visited 20 times, 1 visits today)