10h09 Maison & Déco

Comment habiller un mur en parpaing extérieur ?

habiller mur en parpaing

Habiller un mur en parpaing extérieur revient à trouver la finition idéale pour obtenir une façade esthétique tout en conservant leurs bons paramètres thermiques.

La finition extérieure des murs est la dernière touche qui couronne la construction d’une habitation ou la parcelle d’un terrain. Des matériaux bien choisis statueront son efficacité et sa durabilité. Pour faire les meilleurs choix en fonction de votre situation, dans le post d’aujourd’hui, nous allons vous conseiller sur les matériaux à choisir pour la finition des murs extérieurs afin de profiter d’une belle et jolie façade autour de votre maison.

Avec quels matériaux peut-on faire les finitions d’un mur en parpaing ?

Le crépis – l’habillage universel des extérieurs

Le choix d’un crépis pour habiller une façade extérieure est non seulement la solution la plus populaire, mais aussi la plus sûre esthétiquement. Ils ont fière allure sur les maisons classiques et modernes, les blocs simples ou complexes de certaines bâtisses.

Le crépi est un moyen de bien habiller un mur en parpaing extérieur en raison de sa possibilité à appliquer une, deux ou trois couches. 

Ce revêtement peut également être utilisé pour la finition des murs extérieurs dans les maisons faiblement isolées de l’extérieur (par exemple, les maisons d’été transformées en maisons à l’année). 

crepis mur

Les mélanges prêts à l’emploi remplacent les mélanges d’enduits difficiles et longs à préparer directement sur le chantier. Les enduits modernes à couche mince (2 à 10 mm d’épaisseur) protègent généralement les murs à deux couches isolés par une méthode légèrement humide. Ils peuvent être posés en couche supérieure sur du plâtre traditionnel. 

En outre, il existe de plus en plus d’enduits colorés (en particulier les enduits en couches minces) qui permettent de différencier facilement la couleur des murs. Leur large gamme permet les solutions les plus sophistiquées et les plus inhabituelles. La couleur peut mettre en valeur des détails ou mettre en valeur une zone de la maison. Il est facile à assortir avec la toiture, les fenêtres et les portes.

C’est notamment le cas des enduits ciment-chaux traditionnels qui sont typiques des mas Provençaux. Ils sont appliqués sur des murs à une ou trois couches. 

La pierre comme parement de façade traditionnel

La pierre, autrefois utilisée comme matériau de construction, est aujourd’hui le plus souvent utilisée comme revêtement pour tout type de mur extérieur. En règle générale, des éléments de 1,5 à 3 cm d’épaisseur sont utilisés. 

Une pierre avec la même texture utilisée sur toute la façade semble monotone, donc si nous décidons d’avoir une façade en pierre, cela vaut la peine d’utiliser ses différentes textures, par exemple lisse et structurelle. 

parement pierre mur

Habituellement, sur les parties inférieures d’un mur en parpaing, des éléments rugueux et grossiers peuvent rester. Il est possible d’effectuer une calade en pierre soi-même. La pierre fonctionne bien comme revêtement pour les éléments exposés aux endommagements : plinthes, angles, appuis de fenêtre. Elle se combine aussi volontiers avec d’autres matériaux comme le bois, les briques ou du plâtre. 

De telles connexions sont utilisées non seulement pour dynamiser le corps d’un bâtiment, elles peuvent également être utilisées si nous voulons raccourcir optiquement la maison ou mettre en évidence certains de ses éléments. En revanche, la pierre nécessite un aménagement approprié et une conception effectuée par un professionnel afin d’avoir fière allure en combinaison avec un toit recouvert de matériaux nobles.

Le plâtre – Une monocouche de finition rapide

Le plâtre se présente comme étant une bonne alternative au crépi de ciment, en jouant le même rôle esthétique.

Cependant, leur épaisseur (1,5-2 cm) et leur poids sont trop faibles pour être utilisés sur l’isolation thermique, ils sont donc placés directement sur le mur.

platre mur

Quels sont les différents types de plâtres ?

  • Minéraux – Faits de chaux, de liants et de granulats, ils sont les plus perméables à la vapeur, résistants à la pluie et aux dommages mécaniques. Leur résistance à la saleté est augmentée par l’ajout d’une peinture silicone. Ils sont disponibles dans moins de couleurs que les autres pansements en couche mince.
  • Acrylique – Il est très résistant aux dommages et aux conditions météorologiques, mais a une perméabilité à la vapeur plus faible. Ils se salissent facilement. En revanche, il présentent l’avantage d’être disponibles dans une large gamme de couleurs.
  • Silicate – Ce type de plâtre résiste à la pluie, à la pollution atmosphérique, ne se décolore pas, mais possède une perméabilité à la vapeur inférieure à celle des enduits minéraux. 
  • Silicone – Les revêtements silicone sont très résistants aux dommages mécaniques, à l’influence des conditions météorologiques et à la saleté. Ils laissent passer la vapeur d’eau aussi efficacement que les silicates.

Le bois pour habiller un mur en parpaing extérieur

Le moyen le plus simple de faire une façade en bois est de construire directement une façade en bois à l’aide de bardages. Lorsque ce n’est pas le cas, il faut néanmoins savoir que tout type de murs peut être fini avec du bois. 

mur palissade bois

Pour réaliser cette type d’habillage de façade, on utilise des planches de coffrage, c’est-à-dire des planches de 18 à 20 mm d’épaisseur et jusqu’à 14 cm de largeur, le plus souvent en épicéa, pin ou mélèze ; moins souvent en chêne, hêtre ou frêne. 

Les façades en bois offrent de grandes opportunités pour créer un environnement naturel autour des maisons d’été, des maisons de style maisons de campagne et même des villas de banlieue. Les maisons modernes sont de plus en plus finies avec des murs en parpaings simples, recouverts d’un toit à deux versants et entièrement recouverts de bois.

Il est également de plus en plus courant d’associer le parement bois avec de la pierre, de la brique ou du métal. Le coffrage bois est également utilisé comme finition des éléments suspendus – baies vitrées, corniches – et comme bandeaux autour des fenêtres et de la zone d’entrée.

Les briques de clinker et de silicate pour finir des murs

Vous vous dites certainement pourquoi habiller un mur en parpaing extérieur avec des briques alors que c’est pour en cacher d’autres ? tout simplement car les briques de clinker et de silicate sont en réalité un véritable parement esthétique mais surtout isolant.

Les briques de clinker et de silicate sont utilisées, entre autres, pour finir des murs sur un à trois couches thermiques. 

cloture briques de clinker et de silicate

Ce type de briques séduisent non seulement par leur durabilité, mais aussi par leurs riches possibilités d’agencement. Elles ajoutent de la beauté aux deux maisons en se référant aux solutions traditionnelles, ainsi qu’à celles avec un caractère moderne.

Cette harmonie est possible grâce à une variété de couleurs et de textures de briques, allant d’une large gamme de rouge brique traditionnel, en passant par les blancs, les gris, les jaunes, et se terminant par le marron et le bleu marine profond. Elles se caractérisent par une surface lisse, brossée, rainurée et polie. Leurs paramètres techniques élevés ; une faible absorption d’eau (briques de clinker jusqu’à 6%, briques de parement jusqu’à 19% et silicates jusqu’à 16%) ; et une résistance à la décoloration et aux dommages mécaniques en font un habillage idéal pour une entrée ou un mur d’enceinte. 

Au lieu de briques coûteuses, vous pouvez aussi utiliser des carreaux de clinker moins chers, plus légers et plus minces. Vous pouvez également utiliser des carreaux de porcelaine ou de silicate et de pierre. Ces parements sont faciles à poser et nécessitent uniquement une colle adaptée au support.

(Visited 9 times, 1 visits today)