14h35 Maison & Déco

Quels arbres planter le long d’une clôture ?

type arbre cloture

Probablement aucun propriétaire du jardin ne veut voir ses voisins lorsqu’il est chez lui. Pour un peu de calme et d’intimité, il est bon de planter des arbres ou de hautes plantes ornementales autour d’une clôture. 

Les plantes ajoutées le long d’une clôture peuvent à la fois la décorer et sceller ses fondations par la même occasion. Ainsi, chaque treillis sera perçu avant tout comme  un ornement et non plus une simple bordure de parcelle montée à titre indicatif. 

Espèces d’arbres à planter le long de la clôture

Un arbre destiné à couvrir une parcelle ou un jardin doit répondre à certaines exigences. Cependant, ils ne sont pas universels, mais dépendent des souhaits et des préférences individuels du propriétaire. 

arbre cloture

Dans les pépinières, les vendeurs conseillent généralement d’opter pour des arbres à feuilles persistantes le long de la clôture comme :

  • If
  • Épicéa
  • Sapin
  • Pin
  • Thuya
  • Genévrier
  • Cyprès.

Cependant, les arbres à feuilles caduques et à croissance rapide sont également recommandés le long d’une clôture. Si quelqu’un veut une ombre élevée grâce de la végétation qui pousse rapidement, il peut planter :

  • Cotonéaster
  • Chèvrefeuille
  • Hêtre
  • Saule
  • Peuplier.

Une autre option pour vous protéger et faire barrage devant une clôture sont :

  • Bambou
  • Haie
  • Arbustes d’ornement
  • Plantes grimpeuses.

Quelles plantes planter le long de la clôture ?

Chaque clôture combine de nombreux aspects : elle peut être utilisée à la fois comme fond de jardin, brise-vent, brise-vue et délimitation de parcelle. En même temps, c’est un excellent arrière-plan et un espace de plantation créatif qui peut contenir diverses plantes. Des gabions en bois, en métal et même en cailloux peuvent se transformer en éléments de fleurs, lianes, arbustes et arbres d’ornement. La seule limite semble être l’imagination des propriétaires.

plantes jardin clôture

Différentes espèces de plantes ont généralement des besoins différents dans un jardin, alors assurez-vous que les conditions du sol et de la lumière sont similaires tout le long de l’enceinte à décorer. Si, ce n’est pas le cas, il peut être conseillé de planter la clôture en sections, en utilisant une variété de plantes par intermittence ou mettre une fontaine à eau pour apporter de l’humidité. Dans le cas des clôtures en bois, il faut se rappeler que les vivaces ou les arbustes qui poussent à proximité peuvent rendre difficile la peinture à l’huile ou au vernis de temps à autre. Toutefois, des plantes annuelles peuvent être facilement plantées ici pour offrir un attrait esthétique durable.

Les herbes vivaces et les vignes peuvent aussi être une alternative aux arbres le long de la clôture. Par exemple, les dahlias et autres classiques du jardin peuvent créer une composition romantique et délicate contre un grillage ou un mur. Ces fleurs sont extrêmement décoratives pour remplir une clôture, tout comme les rosiers grimpants et les passiflores. Les clôtures en bois peuvent étroitement faire tenir des plants grimpants annuels, comme le thunbergia alata ou la suzanne aux yeux noirs. Les plantes vivaces de grande taille, telles que les delphiniums, la mauve ou l’aconit, sont également efficaces.

Quelles sont les conditions pour planter le long d’une clôture ?

Planter des arbres et des arbustes près de la clôture, c’est protéger au moins une partie de la parcelle des regards indiscrets. Pour que cette procédure réponde aux hypothèses, certains critères doivent être respectés : 

  • Hauteur appropriée
  • Densité de croissance 
  • Feuillage persistant
  • Enchevêtrement des racines 

Contrairement aux plantes vivaces, dans le cas des arbres, cela n’est pas un décor durable car ils offrent une belle vue, mais leurs troncs ne forment pas un mur étanche. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer à planter des arbres le long de votre clôture.

En général, planter même des arbres isolés présente des avantages : cela crée une belle vue, abrite des oiseaux et d’autres animaux, est facile à entretenir et purifie l’air. En revanche, si quelqu’un veut se séparer de ses voisins avec un seul arbre, il faut absolument songer à d’autres solutions complémentaires pour apporter de l’ombre et obscurcir un petit coin du jardin. 

L’ombre offerte par la végétation peut également devenir un inconvénient pour les arbres qui poussent le long d’une maison. S’il est orienté sur des parterres de fleurs ou d’autres endroits qui devraient rester ensoleillés, cela peut être nocif. Il est également difficile de ne pas mentionner les feuilles qui tombent. Les arbres en ont un nombre énorme et chaque automne ils s’en séparent. De plus, ils tombent non seulement sur la parcelle du propriétaire, mais (selon la direction du vent), également sur les propriétés voisines. 

Enfin, lorsque vous plantez des arbres, vous devez penser à long terme : les arbres petits et discrets poussent de haut en bas avec le temps. Sinon, le coût de la découpe, sans parler de l’enlèvement, sera très élevé.

entretien arbre cloture

A quelle distance planter un arbre de la clôture ?

Lorsqu’une clôture est érigée entre deux parcelles, l’aménagement du jardin n’est pas pour autant exempt d’obligations en termes de réglementation. 

Pour planter un arbuste ou un arbre,. Les dispositions réglementant ce type de conflit sont appelées le droit des voisins et comprennent, entre autres, aux articles Articles 515-14 à 710-1 du Code civil, dont l’une des dispositions importantes est l’article 671, selon lequel « un propriétaire immobilier doit, lors de l’exercice de son droit, s’abstenir d’actions qui perturberaient l’utilisation des biens immobiliers voisins au-dessus de la mesure moyenne résultant de la destination socio-économique du bien immobilier et des relations locales. »

Par conséquent, il n’est pas autorisé d’avoir des arbres et des plantes poussant à plus de 2 mètres de haut sans avoir une distance de ligne séparative de plus de 2 mètres à partir de la limite de propriété. Pour les autres plantations basses, la distance autorisée est d’un demi-mètre. De plus, si le mur n’est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d’y appuyer des espaliers sur la façade.

Par ailleurs, la réglementation sur les jardins familiaux peut être un indice important. Les tribunaux utilisent parfois ces réglementations, il convient donc de les considérer également dans le cas d’un terrain privé. En général, les arbres et arbustes ornementaux de variétés d’arbrisseaux doivent être plantés à côté de la clôture à une distance d’au moins deux mètres. Pour les arbres majestueux, qui peuvent atteindre des tailles considérables à l’avenir, un emplacement décent doit être trouvé le plus loin possible de la limite de la parcelle. 

(Visited 27 times, 4 visits today)