20h12 Boissons & vin

Comment tenir une tasse de thé ?

service tasse thé

Tenir une tasse de thé est tout un art de vivre qui peut s’apprendre au même titre que tenir un verre de vin ou mettre la table par exemple. 

Lorsque vous souhaitez offrir du thé ou que vous êtes invité pour un « tea time » et boire dans une porcelaine d’une beauté exceptionnelle, il faut savoir ne pas gâcher l’élégance de cette situation avec votre comportement. Voici donc toutes les façons de savoir manier la tasse de thé en toutes circonstances. 

1. Mélange de la tasse de thé

Pour commencer le rituel du thé, il y a certainement des gens ici qui ne peuvent pas imaginer une tasse de thé sans deux cuillères à café de sucre. Aujourd’hui, cependant, nous ne parlons pas de sucre, mais de mélange.

cuillère thé

Lorsqu’on est reçu pour boire un thé, il ne faut absolument pas remuer le thé en faisant un mouvement circulaire. De cette façon, vous frappez la cuillère contre les parois de la tasse fragilisant sa fabrication mais aussi en réalisant un bruit terrible. 

Un thé se mélange en déplaçant la cuillère doucement d’avant en arrière. Après avoir remué la boisson, placez la cuillère à café sur la soucoupe, sans la secouer intensément au préalable. Il s’agit ici de la retirer simplement et de la poser discrètement d’un côté ou de l’autre de la tasse.

2. Positionnement de la main

Comme il s’agit d’une boisson chaude, une tasse de thé ne se saisit jamais directement à la coupe. Pour saisir la anse de la tasse, vous aurez besoin de deux doigts pour tenir correctement la tasse. L’index et le pouce sont utilisés pour saisir la anse et les deux doigts qui suivent (majeur et annulaire) doivent se rejoindre au milieu, juste en dessous. Le rôle du majeur est de maintenir l’ensemble lorsque la tasse est soulevée afin qu’elle ne penche pas et que vous ne puissiez pas la renverser sur vous ou sur la table.

3. Positionnement du petit doigt

positionnement doigt boire tasse thé

Qui n’a jamais vu cet art systématique de lever le petit doigt en buvant une tasse de thé ? Cette habitude qui semble tout droit sortie des manuels les plus nobles vient en réalité du Moyen-Âge. À cette époque, les couverts n’étaient pas encore courants et l’annulaire était un doigt que l’on considérait comme inutile et toujours propre. De ce fait, les invités d’une table se servaient toujours en épices et condiments en pointant leur petit doigt dans les récipients. La pulpe du petit doigt est aussi une façon de se servir le dosage parfait, sans abuser du sel, du poivre ou du sucre pour raviver les saveurs des plats proposés. 

Faut-il reproduire cette manie qui s’est perpétuée depuis des siècles ? Afin de dissiper tous les doutes, l’idée de dévier votre petit doigt pour boire une tasse de thé n’est plus du tout d’actualité. L’arrivée des couverts et notamment des petites cuillères à thé suffisent à se servir sans tremper et salir nos doigts. De nos jours, l’annulaire doit donc se cacher à la suite du majeur et de l’auriculaire. Une telle disposition de ces trois doigts améliore la stabilité de l’ensemble de la prise. 

4. Usage de la soucoupe

Lorsque le thé est servi dans une tasse, vous recevez généralement une assiette pour la placer au centre. Beaucoup de gens se demandent à quoi elle peut servir. Lorsque vous portez une tasse à votre bouche, devez-vous également lever l’assiette à chaque fois ? Pas nécessairement. Cela dépend de la situation. 

  1. Si vous buvez du thé debout ou assis sur un canapé ou un fauteuil loin d’une table, vous devez saisir non seulement la tasse de thé, mais aussi sa soucoupe avec votre main opposée. Cela permet de s’assurer une protection supplémentaire pour ne pas renverser votre boisson chaude avant de l’emmener à votre bouche. Tenir correctement une assiette à thé est très intuitif. Le pouce doit être en haut et les autres doigts en bas. L’assiette ainsi tenue est stable, et la tasse qui est maintenue dessus est assurée.
  2. En revanche, si vous buvez du thé à table, il n’est pas nécessaire de soulever l’assiette. La tasse repose relativement près de votre visage ce qui implique un faible champ de manipulation pour déguster votre boisson. Il s’agit de saisir la tasse comme recommandé précédemment, puis, une fois avoir bu une petite gorgée de thé, remettez-la au centre de votre soucoupe. Essayez de réaliser ce geste en douceur pour ne pas faire de bruit et abîmer la porcelaine. 
tenir tasse thé

5. Placement des lèvres

Pour finir le rituel du « tea time » avec élégance, tenir une tasse de thé ne suffit pas, il faut aussi savoir se délecter de la précieuse boisson. Bien sûr, boire du thé est très facile, mais vous devez vous souvenir d’une règle. Lorsque vous buvez du thé, vous devez toujours regarder à l’intérieur de la tasse. Il ne faut jamais regarder autour de soi ou observer son interlocuteur. Cela est très malpoli puisque le fait de détourner son attention signifie que la boisson n’est pas savoureuse et que vous l’appréciez pas à sa juste valeur.

Lorsque vous buvez, il convient également de rappeler que les lèvres ne doivent toucher la tasse qu’à un seul endroit. Ce principe est surtout valable pour les femmes qui portent du rouge à lèvres. En effet, si vous buvez le thé de différents côtés, toute la tasse sera recouverte de rouge à lèvres. Si les lèvres ne touchent la tasse qu’à un seul endroit, seul ce bord sera salit, ce qui évite d’attirer le regard sur une maladresse qui ne fait pas partie des règles de bienséance pour tenir et boire une tasse de thé.

placement levres tasse thé
(Visited 421 times, 1 visits today)