14h57 Boissons & vin

Qui a inventé le pastis ?

qui a inventé pastis

Le pastis, apéritif emblématique de la culture française et plus particulièrement provençale, est aujourd’hui l’une des boissons les plus populaires en France. Mais qui a inventé le pastis ? Quand, comment et où a-t-il vu le jour ? Et surtout, pourquoi cette boisson anisée a-t-elle conquis les palais français ? Plongeons dans l’histoire fascinante du pastis pour tenter de répondre à ces questions.

L’invention du pastis : un mélange inspiré par la tradition italienne

Le pastis est une boisson alcoolisée à base d’anis généralement associée à la région de Marseille et à la Provence. Cette boisson doit son nom au mot provençal « pastisson », qui signifie « mélange ». La légende veut que le pastis soit né au début du XXe siècle grâce à l’inventivité d’un certain Paul Ricard, jeune Marseillais passionné de plantes et d’herbes médicinales. En 1932, il aurait créé sa propre recette d’un élixir à base d’anis et de réglisse, appelé tout simplement « Ricard ».

paul ricard

Toutefois, si l’on remonte encore plus loin dans l’histoire, on découvre que l’utilisation de l’anis dans les boissons alcoolisées remonte à plusieurs siècles avant J.-C., notamment chez les Grecs et les Égyptiens. Au Moyen Âge, les Arabes auraient introduit l’anis en Europe, où cette plante aromatique a rapidement été adoptée pour ses propriétés médicinales et gustatives. C’est ainsi que l’Espagne, l’Italie et la France ont développé leur propre boisson anisée, chacune avec ses spécificités. On peut donc dire que c’est Paul Ricard qui a réinventé le pastis mais que ce sont les Grecs et les Égyptiens qui ont inventé cette douce liqueur aux mille vertus.

De l’absinthe au pastis : une évolution réglementaire

Le véritable tournant dans l’histoire du pastis se situe au début du XXe siècle, avec la disparition progressive de l’absinthe, boisson alcoolisée très prisée à l’époque mais soupçonnée d’être dangereuse pour la santé. En effet, l’absinthe aurait été accusée de provoquer des troubles neurologiques et mentaux, ce qui a conduit à son interdiction en France en 1915. À la recherche d’un substitut moins nocif, les amateurs d’apéritifs anisés se sont alors tournés vers le pastis.

Cependant, il a fallu attendre la fin de la prohibition en France en 1920 pour que le pastis puisse être commercialisé librement. Entretemps, plusieurs distilleries françaises ont profité de ce vide juridique pour élaborer leurs propres recettes de pastis, parfois même en contournant l’interdiction en utilisant des ingrédients différents de ceux de l’absinthe. Ainsi, dès les années 1920, le marché du pastis a commencé à se structurer autour de quelques marques phares, dont Ricard et Pernod, qui ont largement contribué à la popularisation de cette boisson.

Les secrets de fabrication du pastis

Le pastis possède une composition bien particulière puisqu’il s’agit d’un mélange d’alcool, d’eau, d’anis étoilé (ou badiane) et de réglisse, auxquels sont ajoutées diverses plantes aromatiques selon les recettes. Parmi les ingrédients les plus communs, on retrouve le fenouil, la coriandre, le thym ou encore l’angélique. Le tout est macéré dans l’alcool pendant plusieurs jours, puis distillé pour en extraire les arômes concentrés qui confèrent les véritables bienfaits du pastis sur la santé prisés depuis des siècles.

invention pastis marseille

La variété des recettes de pastis

Au fil des années, de nombreuses marques ont développé leur propre recette de pastis, chacune essayant de se démarquer par un goût unique et une identité forte. Certaines misent sur la qualité des ingrédients utilisés, d’autres sur l’équilibre des saveurs, tandis que certaines privilégient l’originalité avec des associations inattendues. Il existe ainsi différentes catégories de pastis, allant du pastis traditionnel, riche en anis et en réglisse, au pastis « arrangé », qui propose un mélange plus audacieux et créatif.

Le pastis : symbole de convivialité et d’art de vivre à la française

Si le pastis a su conquérir le cœur des Français, c’est sans doute grâce à sa capacité à incarner à la fois la simplicité et la sophistication.

D’un côté, il est synonyme de convivialité, de moments partagés entre amis ou en famille autour d’un verre et d’une partie de pétanque. De l’autre, il évoque la richesse des saveurs méditerranéennes et le savoir-faire ancestral des distilleries françaises.

Le pastis a également bénéficié d’une aura romantique grâce à son association avec la ville de Marseille et l’imaginaire collectif qui s’y rattache : les terrasses ensoleillées, les marchés provençaux, les chants des cigales… Autant d’éléments qui contribuent à faire du pastis un symbole fort de l’art de vivre à la française surtout quand on connaît combien de doses dans une bouteille de ricard d’un litre.

pastis symbole francais petanque

La consommation de pastis aujourd’hui

Aujourd’hui, le pastis continue de séduire les amateurs d’apéritifs anisés, en France comme à l’étranger. Si certaines marques de pastis historiques restent incontournables, on assiste également à l’émergence de nouveaux acteurs qui proposent des recettes revisitées et plus audacieuses. Parallèlement, le pastis est de plus en plus utilisé en cuisine, notamment dans les plats typiquement provençaux tels que la bouillabaisse ou l’aïoli. Un succès qui montre que cette boisson emblématique a encore de beaux jours devant elle !

(Visited 221 times, 1 visits today)